Éditorial

Concept transversal et équivoque, le type renvoie à la fois au genre, à la figure et à la forme, au motif, au standard, au modèle (mais aussi à la copie, à l’image), à l’abstraction idéale, au langage, au concept, à la catégorie. Pour des raisons épistémologiques, méthodologiques ou idéologiques, la sociologie, l’histoire, la psychologie, la sémantique, la biologie, etc. ont dû produire leurs propres définitions du type. Avec plus ou moins d’évidence, de la typographie au prototypage, en passant par les grands registres d’objets et par la question du standard industriel, le type semble aussi organiser une grande part de la pratique du design, sans pour autant avoir fait jamais l’objet d’une caractérisation expresse. Quels rôles et quelles fonctions le type joue-t-il en design ? Et quels liens entretient-il avec les acceptions du type héritées des autres disciplines du savoir ? Autant de questions auxquelles le dossier du numéro 48 de la revue Azimuts se confronte, faisant suite à une journée d’étude sur ce sujet organisée par le Cycle Design Recherche de l’ESAD Saint-Étienne en novembre 2016, autour de Jérôme Knebusch et Régis Missire. L’intuition qui a guidé la préparation du dossier est la suivante : en tant que figure idéale sédimentée, le type est à la fois une instance nécessaire et indépassable des processus de connaissance et de création, et à la fois l’objet d’une crise et d’une critique toujours renouvelées – dont l’acuité est particulièrement manifeste aujourd’hui. Exploration à spectre large donc pour ce numéro qui, loin de cantonner le design au sein de frontières trop strictement dessinées, propose un parcours sur les lignes de crêtes, entre design d’objet, design graphique, typographie, architecture, esthétique, histoire, sociologie, théorie de l’image, des pratiques et de la culture. En marge du séminaire sur le type auquel nous l’avions invité à participer fin 2016, et à propos des typologies disciplinaires, Jérôme Knebusch nous confiait son étonnement de voir la typographie trop souvent présentée comme une spécialité du design graphique, alors qu’à bien considérer sa situation, et parce qu’elle obéit aux mêmes règles de création, de production, de diffusion et d’utilisation des formes, on pourrait sans difficulté la regarder comme une espèce du genre design d’objet. Inspiré par cette discrète hypothèse, ce numéro fait le pari qu’une réflexion critique sur le type contribuera à éclairer le design d’un jour nouveau.

Sommaire nº 48-49
Haut de page