Éditorial 39

En écho à l’exposition Les androïdes rêvent-ils de cochons électriques? proposée par Marie-Haude Caraës lors de la dernière biennale de Saint-Étienne, le dossier de ce numéro est consacré à l’animal. Il s’articule autour de la réédition des pages que Sigfried Giedion a consacrées aux débuts de l’industrialisation de la viande dans la seconde moitié du XIXe siècle, réédition présentée par anticipation dans l’exposition Les androïdes. Ce long texte, très troublant, est bordé d’un côté par une lecture de Pierre-Damien Huyghe, de l’autre par un texte de Léon Tolstoï, où le romancier relate sa visite des abattoirs de Toula, près de Moscou, au début des années 1890. Le reste du dossier offre une grande diversité de points de vue sur l’animal, comme en témoigne la liste des nombreux autres contributeurs: François Azambourg, Dominique Lestel, Éric Baratay, Florence Burgat et Jean-François Nordmann, Marie-Haude Caraës et Claire Lemarchand, auxquels s’ajoutent les étudiants-chercheurs du post-diplôme Design et Recherche de l’ESADSE – qui ont construit et abondé largement le dossier. Peut-être le lecteur y cherchera-t-il les liens avec le design. Ils sont ténus et peu visibles au premier abord. Mais comme le montre bien Pierre-Damien Huyghe dans sa mise en perspective, ils se révèlent nombreux et finalement assez solides et nécessaires pour obliger le designer à abandonner pour un temps les figures que sa discipline lui impose trop souvent.

À côté du dossier central, les rubriques Varia et Anthologie sont cette fois-ci consacrées au design graphique: dans la première, il est question de la très attendue réouverture de l’ANRT à Nancy, sous la direction de Thomas Huot-Marchand que nous avons rencontré pour l’occasion; la seconde propose la traduction inédite en français d’un texte de Robert Bringhurst: «Choosing and Combining Type».

Sommaire nº 39
Haut de page